Your browser does not support JavaScript!

Du nouveau chez ADN CSE : une formation Gestion et Finance d’entreprise en mode “serious game” !

By admin  8 novembre 2019

Grâce à un partenariat exclusif avec Julien Bourgeois, ADN CSE propose, en plus de ses formations CSSCT et SSCT, une formation innovante que l’on pourrait qualifier de « serious game » sur le sujet de la gestion d’entreprise. Aider les élus dans leurs missions en leur apportant une culture de la gestion et du financement d’une entreprise, tel est le but de cette formation. Julien nous explique en détail de quoi il s’agit.

Bonjour Julien. Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Julien Bourgeois, j’ai 42 ans et deux enfants. J’ai une formation initiale en gestion et finance des entreprises. J’ai travaillé 11 ans en cabinet d’audit, d’expertise comptable et de conseil à Paris. Depuis 6 ans je suis de retour dans ma région d’origine, Bordeaux, où j’ai créé ma société de conseil et d’assistance aux entreprises. J’ai également développé une activité d’enseignement en gestion de trésorerie, contrôle de gestion, audit légal, et comptabilité financière pour un public d’étudiants en études supérieures (université, école de commerce).

Cela fait 5 ans maintenant qu’en parallèle j’anime des « simulations de gestion », afin de transmettre de manière plus ludique les rudiments de la gestion d’une entreprise. L’une des finalités étant de comprendre que chaque service est important dans une entreprise et qu’il est dépendant des autres. Cette méthode d’apprentissage permet également de mettre en pratique et en perspective, les notions théoriques que l’on trouve dans les ouvrages académiques.

Depuis plus d’un an, je me dis que cette façon de « transmettre » pourrait être appliquée à des adultes non gestionnaires, désireux de découvrir l’envers du décor d’une entreprise. Et je me suis rendu compte que cela n’était pas si compliqué à comprendre, une fois la crainte des mots « pompeux » dépassée (marge sur coûts variables, FR, BFR, amortissement, réserve légale etc…). Ce qui est important, c’est l’information qui est transmise par ce vocabulaire. Si l’on explique correctement les notions essentielles qui se cachent derrière ces mots « barbares », tout devient plus simple.

Et la « simulation » de gestion permet justement de rendre tout cela plus simple. 

Car c’est bien de simulation dont il s’agit. L’apprenant est plongé l’espace de 2 jours, dans la gestion et le financement de sa propre entreprise virtuelle.

L’apprenant est ainsi plus impliqué et les questions viennent de lui-même. Et tout le monde sait bien qu’on retient mieux en étant acteur de sa formation plutôt qu’en étant passif pendant sa formation.

En tant qu’élu du CSE, quel est mon intérêt de passer par ADN CSE plutôt que de passer en direct avec toi pour pouvoir bénéficier de cette formation innovante ?

Tout simplement parce qu’ADN CSE est un expert en matière d’accompagnement des élus du personnel. Cet organisme sait mettre en place et organiser des formations adaptées aux contextes et environnements des entreprises. C’est donc pour moi le meilleur partenaire pour travailler auprès d’un public non plus d’étudiants, mais composé d’adultes avec des responsabilités au sein d’un CSE. 

Il me paraît important d’apporter dans les CSE, plus de compétences sur la partie gestion et finance d’une entreprise et ADN CSE m’aidera à comprendre les besoins précis des élus.

Justement, en quoi exactement, cette formation va-t-elle aider les élus du CSE à mener à bien leurs missions ?

En passant par la simulation, l’apprenant se retrouve directement et réellement en situation de gestion d’entreprise. Il va devoir se renseigner sur son entreprise, élaborer une stratégie, prendre des décisions pour emmener l’entreprise là où il souhaite aller, mais également s’intéresser aux stratégies concurrentes. La force du jeu, c’est que c’est un cas pratique dynamique. Le jeu change en fonction des décisions prises par chacune des entreprises en concurrence.

L’idée de cette formation est de pouvoir travailler sur les différentes fonctions de l’entreprise, en version allégée bien sûr. 

La simulation de gestion permet de comprendre la cohérence entre toutes ces fonctions et leur interdépendance. Elle donne aux élus participants, une hauteur de vue sur le fonctionnement de leur propre entreprise, et ceci grâce à la dynamique de la simulation. 

Cette formation permet également de mieux cerner les problématiques de leurs collègues travaillant dans d’autres services, ainsi que les problématiques du ou des dirigeants de l’entreprise. 

La simulation de gestion permet enfin d’apprendre à décoder les documents financiers de l’entreprise, et donner des « billes » aux élus pour mieux décrypter, proposer et argumenter face à leur direction.

Mais pour traduire ces documents financiers, les élus du CSE ont déjà la possibilité de faire appel à des cabinets d’expertise comptable ?

Oui, en effet, mais l’un n’empêche pas l’autre. Car le langage utilisé par l’expert-comptable reste un langage financier par toujours accessible de prime abord. Même si l’expert-comptable est là pour aider les élus, il faut bien être capable de comprendre son analyse. C’est ce que permet cette formation.

La formation dure 2 jours. Comment se déroulent ces 2 jours ?

La 1ère demi-journée est consacrée à la prise en main d’une entreprise au sein d’un groupe de participants. Vous élaborez d’abord un état des lieux, un « audit », préalable à la reprise de la boîte.

La 2ème demi-journée, c’est qu’est-ce que l’on veut faire ? Vous devez réfléchir à votre stratégie de développement, stratégie qui sera mise en œuvre au travers de vos prises de décisions. 

Les 3ème et 4ème demi-journées, vous « gérez » l’entreprise au travers d’une succession de décisions / résultats avec leurs impacts sur l’évolution et l’avenir de l’entreprise. 

Bien entendu, je suis là pour vous éclairer au travers d’ateliers techniques, vous guider dans la marche à suivre, et jouer aussi le rôle des partenaires à qui l’apprenant aura à faire : conseiller en stratégie, fournisseur, banquier ou expert-comptable. Enfin nous terminons toujours sur un retour d’expérience tous ensemble.

La « conduite » de l’entreprise se fait sur une année. Il y a donc 12 décisions récurrentes à prendre ce qui laisse le temps de bien comprendre les impacts des choix (décisions) réalisés en amont.

Et techniquement, comment ça se passe ?

Les groupes sont constitués au minimum de 2 à 3 personnes. Tout dépend du jeu choisi. 

Les participants doivent se munir d’un ordinateur ou une tablette pour pouvoir accéder à l’interface web du jeu qui permet à la fois d’acheter « virtuellement » de l’information (Etat des stocks, prix des matières premières, montant de la trésorerie, chiffre d’affaires réalisé, satisfaction des clients, résultat dégagé etc..) et de saisir les décisions (Fixer des prix des produits, les budgets de publicité, les axes de communication, choisir les fournisseurs et acheter des matières premières, fixer les objectifs de production, embaucher, augmenter les salaires, etc.)

Chaque participant ou groupe de participant voit alors l’entreprise progresser de mois en mois en fonction des décisions prises.

Finalement, cette formation s’adresse autant aux élus du CSE qui veulent avoir des billes pour mieux comprendre leur entreprise qu’aux dirigeants qui souhaitent acculturer leurs collaborateurs à la gestion d’une entreprise ?

Je pense que par cette formation, le dirigeant fait un pas en avant vers les salariés pour qu’ils puissent mieux comprendre les décisions qui peuvent être prises. On peut parler de culture générale d’entreprise offerte aux collaborateurs. 

On peut considérer également cette formation comme un moment de partage au travers du jeu, prétexte à la rencontre, pour échanger sur le quotidien. C’est un véritable temps convivial d’apprentissage et d’ouverture d’esprit. Il est toujours intéressant d’ouvrir son champ de vision, pour révéler des talents par exemple !

Enfin, le dirigeant a besoin des salariés pour faire progresser son entreprise. Et pour cela le salarié a besoin d’être considéré, valorisé, encouragé à la prise d’initiative. Pour que tout cela se passe dans les meilleures conditions, il est primordial que les dirigeants mettent les bons outils de formation à disposition de leurs collaborateurs pour les faire progresser. La simulation de gestion d’entreprise est une des réponses à mon sens, de ce « challenge managérial ».

Découvrez notre formation en cliquant ici, ou bien contactez-nous directement via notre formulaire de contact. Nous reviendrons vers vous immédiatement.